Les clauses de votre contrat d’assurance peuvent ne pas vous convenir en raison du changement de votre situation financière et pour bien d’autres raisons. Dans ce cas, vous avez la possibilité de renégocier votre assurance emprunteur. Il s’agit d’une procédure bel et bien autorisée par la loi. Mais comment renégocier cette assurance emprunteur ? Focus.

Choisir le moment idéal pour renégocier son assurance emprunteur

Pour renégocier son assurance emprunteur, il est important de choisir le moment idoine pour le faire. Il est possible de passer à une renégociation de contrat dans deux périodes.

Conformément à la Loi Hamon de 2014, l’assuré dispose du droit de renégocier son assurance emprunteur sans pénalité dans l’année même de souscription à cette assurance. Vous avez donc le devoir dans ce cas d’adresser à votre assureur une lettre de renégociation de contrat.

La seconde période dans laquelle vous avez la possibilité de changer votre contrat est après la première année de compromis. Dans ce cas, vous êtes protégé par l’amendement Bourquin. Toutefois, votre lettre de résiliation de contrat doit être déposée deux mois en avance à votre assureur. Par ailleurs, dans les deux cas cette dernière doit être un courrier avec accusé de réception à l’assurance.

Prendre en considération d’autres facteurs pour renégocier l’assurance emprunteur

Avant de renégocier son assurance, il est important de s’assurer que les garanties instaurées par la banque sont équivalentes. En outre, vous devez vérifier le régime que vous propose l’assurance. Le régime forfaitaire est celui que propose la plupart des compagnies d’assurances. Elle présente plus d’avantages que celui indemnitaire.

En plus du régime à vérifier, il est nécessaire de bien se renseigner et de prendre connaissance de la rédaction des clauses. Ceci est important parce qu’il existe plusieurs formes de règles. Il va falloir bien les lire afin de s’assurer de la conformité du contenu avec ses conditions.

Respecter scrupuleusement certaines étapes

Dans le processus qui permet de renégocier son assurance emprunteur, il y a des démarches à ne pas minimiser. Il s’agit entre autres :

  • du choix de la nouvelle assurance emprunteur,
  • de la validation du nouveau contrat et
  • de la mise en place définitive du changement d’assurance.

Pour bien faire le choix, il est important de comparer le Taux Annuel d’Assurance de la nouvelle assurance et de l’ancienne. Par ailleurs, vous devez vous baser sur les taux et garanties que vous propose la nouvelle offre à laquelle vous désirez souscrire. Toutefois, vous pouvez vous servir d’un comparateur d’assurances de prêt pour dénicher l’assurance la plus adaptée à vos besoins.

La validation du nouveau contrat doit être faite après vérification minutieuse de l’équivalence des garanties proposées par votre ancien assureur et le nouveau. La troisième étape consiste en la mise en place définitive du changement d’assurance. C’est par le biais du courrier envoyé que votre ancien contrat peut-être résilié. C’est en réalité, après compromis avec le nouvel assureur que vous pouvez résilier l’ancienne assurance emprunteur. Prenez donc le soin de conclure un nouveau contrat d’assurance avant la résiliation.

Somme toute, pour négocier une assurance emprunteur, il est important de suivre toutes ces étapes.